Retour


Samedi 2 octobre 2021
Manifeste Queer (deuxième version) 2015




la question du corps

je la vois partout

cela se trouve devant moi

à n’importe quel moment

moi différent des autres

je suis

je suis ma peau

l'écrin de mon corps

en.vie

le monde

l’offrande sacrée




le monde est une scène de théâtre
..et son double

de révolte

d’amour

de guerre

de souffrance

de pornographie

de tragédie grec

de rire

de douleur face au temps qui passe

ou ne passe pas




une crispation poétique

glace mon sang bleu




une tête passe

un sourire

un visage

un tronc

une grimace ?

un crâne orange

couvert de rouille

un bras

l’énergie d’un œil

le geste d’une main

le jus du corps

le jus de la peinture

tout se fige

dans le silence du tableau

peindre

peindre les possibles

peindre la volonté de vie

sa vie

pour que tout bouge

de manière parallèle

au début

d’un glissement des sens

le corps accueil
..un autre mélange

des genres
..de l’âme

puis

s’installe un espace psychologique déterminé

à provoquer

capable d’introspection

une volonté de défigurer

décomposer

perdre la vision

perdre le sens

pour mieux l’éloigner de soi

pour mieux

se perdre

puis

recomposer

reconstruire

fil à fil

de soi.e

de fusain

trait à trait

trait de visage

la beauté faciale

ni homme ni femme

mi homme mi femme

la renaissance

la reconnaissance

sans stéréotype

un genre sans genre




[Chris Beraet..Nice..mars_2015]
Posté à 19:43 - 0 commentaire

Ajouter un commentaire


Votre commentaire sera validé après vérification.

Les champs en gras seront visibles sur mon site

Prénom ou Pseudo (*)
Email (*) 
Site web : http:// 
Message  (*) 
Je ne suis pas un robot
Adresse IP : 3.236.97.59
(*) champs obligatoires